Rétrospective CANADA

vendredi 2 juin 2017

Lanaudière et Laurentides

Tu verras des jours de pluie et des soleils par millions
Tu prendras des autoroutes, pour finir sur des sentiers.
Et tu seras à Notre Dame de la Merci ...( Paroles de Linda Lemay )
Vue sur  le Lac Arthur
C'est avec un soleil très timide que nous terminons notre voyage au Canada chez nos amis à Notre Dame de la Merci juste à côté du Lac Arthur ( Dans Lanaudière )
La pluie joue à friper la surface du lac et les rares apparitions du soleil affolent les Maringouins.....(petites mouches noires qui vous piquent et vous laissent de grosses traces, c'est vraiment pas l'fun !)
Nous voilà à jouer au Skip-Bo et à faire la bouffe, notre visite pour un brunch au Petit Poucet à Val David ( Dans les Laurentides )  fut des plus gourmand.
Beau lieu pour un Petit déjeuner ou un déjeuner. La décoration et les mets sont au top. C'est agréable de se faire servir de 6h à 16h en ayant  le choix, plats de petit déjeuner ou bien un repas de midi, en non stop. (on peut aussi bien petit-déjeuner pendant toute la journée, ou déjà le matin prendre un déjeuner)
 Des oeufs bénédictines, du pain doré, des patates sautées, des fruits frais, gaufres, jambon, bacon, ..*
Après on ne mange plus pendant 12h...
Passage à Saint Eustache  (Qui fut en 1837 le théâtre d'une bataille majeure entre les Patriotes et l'armée d'Angleterre, grande perte pour les Patriotes lorsque les militaires mettent le feu aux bâtiments du village) pour voir les maisons anciennes
Maison Plessis-Bélair
et le Moulin Légaré construit en 1762  par Maisonneuve (même famille jusqu'en 1902).
Le manoir Globensky construit en 1861 abrite maintenant la maison de la culture et du patrimoine.
Le magasin général racheté par Hyacinthe Paquin en 1875 est aujourd'hui occupé par ses descendants.
Détail de la porte d'entrée
Église de Saint Eustache

2 commentaires:

  1. Merci aux ami-e-s Alsaciens de mettre en ligne ces images de nos petits vaillages Québécois qui ont conservés leurs caractères d'antan .
    À +
    Jean-Paul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le charme n'attend pas la valeur des ages, même vos "jeunes " villages ont un charme indéniable.
      une alsacienne conquise °)

      Supprimer

Bonjour à Tous
Pour les personnes qui n'ont pas de blog ou n'ont pas de compte chez google,
Si vous aimerez me laisser un message
1) écrire le message en mettant votre nom
2)Prenez l'option "Anonyme"
Allez lancez vous et venez me faire un petit coucou
à bientôt pour vous lire
Annick