Rétrospective CANADA

mercredi 26 avril 2017

En Route vers Banff

Ce matin le glacier nous dit vraiment au revoir, il a neigé 20cm dans la nuit et il est quasiment invisible, il ressemble à de la brume pure. Nous devons prendre la route ( 188km avec le temps ça ne m'enchante pas plus que ça ) nous allons attendre 10h pour voir si le temps se lève.
Les machines se mettent en marche.
Nous  quittons le Columbia Icefield et reprenons la 93 (promenade des glaciers) direction La Vallée de la Bow et Banff. La route est dégagée mais la neige recommence à tomber à gros flocons .
un dernier adieu au glacier
 La route est dans l'ensemble dégagée, nous roulons tout de même à 70km/h.
Nous ne pourrons pas aller voir le lac Peyto ( qui n'est beau que lorsque la glace et la neige ont disparu. ) et les routes secondaires ne sont pas dégagées. Mais les montagnes si majestueuses dont nous sommes entourés nous donnent  le tournis. Chaque tournant nous en fait réapparaitre d'autres.
Le paysage est gelé dans sa beauté jusqu'à ce que la chaleur va lui redonner vie dans quelques semaines .
La rivière Saskatchéwan Nord prend sa source au glacier Columbia, et la partie qui sillonne entre les rocheuses est restée pendant des millénaires le terrain de chasse et de villégiateur des autochtones. Bien avant l'arrivée des européens au 19e s. Aujourd'hui elle coule dans un panorama exceptionnel qui en a fait un lieu d'activités d'été . Elle a été désignée rivière du patrimoine Canadien.
On imagine très bien la vie à l'époque qui se déroulait autour des Tipis près de cette rivière.
 Nous prenons la route en longeant la rivière Bow qui coule dans la formidable vallée de la Bow .
Arrivée à Banff, ville fondée en 1883 par deux employés Canadiens de la Pacific Railway. Ils cherchaient de l'or et ils ont trouvé des sources d'eaux chaudes. En 1885 l'état a décidé de protéger la vie sauvage  et de créer le premier parc national .
C'est aujourd'hui un lieu touristique dans un bel écrin qui permet de sillonner aux alentours pour découvrir la nature préservée et d'utiliser les infrastructures mis à dispositions pour passer du temps en hiver ( pour les sports d'hiver ) et en été pour les randonnées ( et tous les sports et loisirs d'eau) .Toutes les saisons sont propices pour se délasser dans les sources d'eaux chaudes.
 Notre arrivée sous les gros flocons.......
On chauffe au bois sur les terrasses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour à Tous
Pour les personnes qui n'ont pas de blog ou n'ont pas de compte chez google,
Si vous aimerez me laisser un message
1) écrire le message en mettant votre nom
2)Prenez l'option "Anonyme"
Allez lancez vous et venez me faire un petit coucou
à bientôt pour vous lire
Annick